« Au coeur de la nuit »

Mon premier texte qui a donné l’impulsion à « Ma vie de psy … »

Au cœur de la nuit, un appel à l’aide retentit. Un cri de détresse résonne, l’ombre d’une silhouette apparait. Elle tente de fuir, de fuir son cœur qui s’emballe. De fuir l’étouffement, de fuir la solitude oppressante. De fuir ses murs qui l’enferment, de fuir cette prison dorée, de fuir la sensation de mort. Dans la lueur de la nuit, un appel à l’aide fait écho. Face à la peur de mourir dans l’ignorance ! Cette silhouette respire, des battements de cœur se font entendre. Un corps se met en mouvement, dans le noir légèrement vêtu, pieds nus au contact de la Terre. Un corps (re)prend vie, dans l’ombre de la nuit , Un appel au secours, devient un appel à la vie ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut